logo hockey aix in roller blancEn ouverture de cette journée, l'équipe d'Aix 1 était opposée à leurs homologues d'Aix 2. Si ce match s'est soldé par une victoire des premiers nommés sur le score de 7 buts à 3 (2-1 à la mi-temps), la manière n'y était pas. Avec des joueurs peu en jambe et pas toujours inspirés, ce n'est qu'en fin de match qu'ils ont fait la différence. Bref, pas de quoi se rassurer avant la rencontre choc de la journée face Montpellier, co-leader invaincu du championnat. Depuis le début de saison, les Mantas, bien encadrés par quelques « vieux briscards » (accessoirement Champions du monde vétéran...) font forte impression, avec un jeu posé et efficace. Après leur non-match du matin, les Salyens avaient donc à cœur de se racheter et de montrer un tout autre visage à domicile.

D'emblée, les Aixois prennent le match à leur compte et se créent plusieurs grosses occasions. Cette bonne entame est rapidement récompensée par un but de Jérémie Crouzet qui met à profit la première supériorité aixoise (4'32 : 1-0). Dans la foulée, les locaux se laissent surprendre par le tir d'un arrière montpelliérain suite à un engagement perdu en zone défensive (4'49 : 1-1).
Malgré cette égalisation rapide, les Salyens continuent d'exercer un gros pressing qui gêne leurs adversaires et les oblige à commettre des fautes. A la faveur d'un nouvel avantage numérique, Romain Grimaud est présent au rebond d'un premier shoot de David Assouline et vient battre de près le portier adverse (15'04 : 2-1, score à la mi-temps). Au terme du première période rythmée, les aixois font la course en tête avec le plus petit des avantages. Tout reste donc à faire en seconde période.

Dès le retour des vestiaires, Jérémie Crouzet récupère un palet le long de la bande, laisse sur place le dernier défenseur montpelliérain et allume un pétard qui termine sa course dans les filets adverse (20'54 : 3-1). Simple. Efficace.
La tension monte alors d'un cran et le match se durcit avec des pénalités appelées de part et d'autre (mais sans mauvais geste pour autant). A ce petit jeu, ce sont les aixois qui s'en tirent le mieux : profitant d'une double supériorité numérique, les Salyens rajoutent deux nouveaux buts par l'intermédiaire de Dorian Maradan et de Guillaume Landré (27'01 et 27'19 : 5-1).
Avec 10 minutes à jouer et alors que le match semble plié, les « grognards » montpelliérains prennent les choses en main et sonnent la révolte ! En face, les aixois reculent, commettent des fautes et la sanction ne se fait pas attendre : les Mantas inscrivent 3 buts et reviennent à une longueur (28'05, 31'37 et 36'13 : 5-4).
Mais l'aixois a de l'orgeuil ! A trois minutes du terme, le jeune Romain Grimaud redonne de l'air à ses coéquipiers avec sa seconde réalisation du match (37'12 : 6-4). Les Salyens ne lâcheront plus rien et garderont ces deux buts d'avance jusqu'au coup de sifflet final !!!

A Aix en Provence, Gymnase Pierre Coulange, Aix en Provence 1 bat Montpellier 6-4 (2-1 ; 4-3)

Arbitres : L. Chatelain et G. Nizou

Spectateurs : moins de 1000, mais pas de beaucoup.

Buts pour Aix 1 : 4'32 Crouzet, 15'04 Grimaud (Assouline), 20'54 Crouzet (Cuinet), 27'01 Maradan (Magallon), 27'19 Landré (Crouzet), 37'12 Grimaud (Maradan)

Buts pour Montpellier : 4'49 Garcia (Bonneaud), 28'05 Vidal (Hostein), 31'37 Garcia, 36'13 Bonneaud (Garcia)

Pénalités : 12' contre Aix en Provence 1, 12' contre Montpellier

Gardien en jeu : C. Eyraud pour Aix en Provence 1, J. Boirel pour Montpellier

Olivier Willerval (responsable de l'équipe Prénationale) :

« Cette victoire est un vrai soulagement pour toute l'équipe, surtout après le match « raté » du matin. On a enfin livré un match plein, qui plus est contre notre adversaire n°1 pour la première place de la poule. L'équipe s'est montrée solidaire et tous les joueurs ont répondu présent ! Maintenant, il faut qu'on arrive à reproduire ce genre de match si on veut aller loin cette saison. Ca tombe bien : on a une grosse journée qui nous attend dans 3 semaines avec la revanche face aux montpelliérains et une rencontre pas simple contre Avignon (3ème du classement).Une petite pensée pour Vincent qui s'est blessé au cours du match et qui sera malheureusement absent pendant quelques semaines. Rétablis-toi vite Gamin !!! ».