Après un mois d’entrainement, ce dimanche marquait le retour à la compétition pour l’équipe Pré-nationale d’Aix en Provence. Pour l’occasion, les Salyens recevaient les Panthère de Gap pour le compte des 1/128ème de finale de la Coupe de France de roller-hockey. A domicile et face à un adversaire bien connu, l’occasion était belle pour les Aixois de lancer leur saison de la meilleure des façons.

Bien qu’animés des meilleures intentions au coup d’envoi, les joueurs aixois peinent à rentrer pleinement dans la partie. Pendant les dix premières minutes de la rencontre, pris à la gorge par des gapençais plus agressifs, les aixois multiplient les approximations et ont un mal fou à poser leur jeu. Sur un palet mal dégagé par la défensive aixoise, les Gapençais ne vont pas faire prier. En situation de 3 contre 1 et malgré un premier sauvetage de Cédric Eyraud, les Panthères profitent de cette occasion pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Vincent Peltier, présent au rebond (8’22 : 0-1). C'est la douche froide dans la salle Pierre Coulange.

Après cette entame de match pas loin d’être catastrophique, les Salyens sortent enfin la tête de l’eau et sollicitent  à plusieurs reprises le portier adverse. Et c’est finalement à la faveur d’une supériorité numérique qu’ils recollent au score : Après un gros travail de Romain Grimaud derrière la cage, Olivier Willerval gratte la rondelle et la glisse du revers dans le haut des filets gapençais (16’24 : 1-1).

Sur l’engagement suivant, le même Romain Grimaud récupère le palet, le transmet dans la diagonale à Jérémie Crouzet qui trouve la lucarne opposée (16’33 : 2-1). Propre...

Ces deux buts coups sur coups assomment les haut-alpins et confirment le réveil aixois! Désireux d’enfoncer le clou, ces derniers repartent immédiatement à l’assaut des cages adverses. C’est d’abord Jérémie Crouzet qui nous gratifie de son mouvement « spécial » : slalom dans la défense, dribble du gardien et but (18’34 : 3-1). Dans la foulée, Guillaume Landré signe son retour à la compétition d’un but tout en malice, glissant le palet entre les jambières du gardien après un tour de cage (22’11 : 4-1).

En toute fin de période, profitant d’une nouvelle supériorité numérique, Dorian Maradan, bien décalé, fixe le portier gapençais et expédie son revers sous la barre (24’50 : 5-1, score à la mi-temps). Après une entame de match laborieuse, les Salyens ont fini par prendre l’ascendant sur leur adversaire du jour, marquant pas moins de 5 buts dans les dix dernières minutes de la période.

Fort d’une avance confortable, les Aixois attaquent la seconde période sereinement. Obligés de se découvrir, les gapençais laissent des espaces et s’exposent aux contres aixois. Sur l’un d’eux, Olivier Cuinet trouve Yann Desnault qui, en bon capitaine, fait trembler les filets adverses (30’02 : 6-1). En milieu de période, les Aixois aggravent le score à deux reprises par l’intermédiaire de Benoit Lauthier et d’Olivier Willerval (37’10 et 38’42 : 8-1, score final). La fin de match est anecdotique, avec deux équipes un peu émoussées et un jeu haché.

 

Yann DESNAULT (Cap.): Devant un public venu en nombre (merci à eux !!!), nous n’avons pas paniqué malgré une entame de match quelque peu ratée. Nous avons réussi à revenir progressivement dans la partie, en marquant sur nos temps forts (avec notamment 3 buts en avantage numérique). La victoire est logique.
Pour le prochain tour, nous devrions recevoir à domicile une équipe de Nationale 3. Quoiqu’il se passe, ça nous fera une bonne préparation pour le championnat Pré-nationale qui reste l’objectif prioritaire du club. Après, sur un match, tout est possible!

 

Vous croyez à l’exploit!!!??? Vous aimez les défis? Alors réservez dès maintenant votre soirée du 26 octobre et venez soutenir les Salyens au gymnase Pierre Coulange !!!! On compte sur vous !

 


A Aix en Provence, Gymnase Pierre Coulange, Aix en Provence bat Gap 8-1 (5-1 ; 3-0)
Arbitres : L. Chatelain et O. Cavalli

Buts pour Aix : 16’24 Willerval, 16’33 Crouzet (Grimaud), 18’34 Crouzet, 22’11 Landré, 24’50 Maradan (Grimaud), 30’02 Desnault (Cuinet), 37’10 Lauthier, 38’42 Willerval (Cortijos)
But pour Gap : 8’22 Peltier (Schek, Ollier)
Pénalités : 10’ contre Aix en Provence, 22’ contre Gap
Gardien en jeu : C. Eyraud pour Aix en Provence, O. Bonis pour Gap