Imprimer
Catégorie : Prenationale
Affichages : 3305

Nice, le 19 janvier 2014 - Premier rendez-vous 2014 pour l’équipe prénationale d’Aix en Provence, avec un déplacement à Nice pour le compte de la cinquième journée du championnat PACA.
Au programme, deux adversaires au profil très « reptilien » : les Geckos de Cavaillon et les Vipères de Vence. Face à ces équipes mal classées, l’objectif était clair côté aixois : deux victoires… si possible avec la manière !

Aix en Provence vs Cavaillon

Une fois n’est pas coutume, les Salyens se présentent à Nice avec un effectif quasi-complet. Seul David Assouline manque à l’appel, trop occupé à dévaler les pistes de Serre Chevalier, déguisé en lapin avec deux grammes dans le sang ;-)

logo cavaillon geckos 150px

Pour leur première rencontre de la journée face aux Geckos de Cavaillon, les aixois se montrent d’entrée de jeu efficaces, malgré un terrain rendu glissant par endroit à cause des intempéries : au bout de trois minutes, les filets adverses ont déjà tremblé à quatre reprises, grâce à des réalisations du duo Crouzet – Grimaud et de Bertrand Wuillemme par deux fois (0’13, 0’27, 1’18 et 3’09 : 4-0). Après ce début en fanfare, le rythme redescend quelques minutes. En seconde partie de période, les aixois remettent un coup d’accélérateur, inscrivant cinq buts supplémentaires (13’05, 16’17, 18’33, 18’41 et 19’13 : 9-0).

Mais le véritable événement de cette rencontre survient juste avant la pause. Avec un compteur personnel bloqué comme d’habitude à deux buts, Benoit Lauthier se présente pour un engagement en zone offensive. Sur la mise en jeu, le palet, touché involontairement par le joueur aixois, roule vers le but adverse et trompe le portier cavaillonnais, surpris par le rebond (19’29 : 10-0, score à la mi-temps) ! Comprenant immédiatement l’ampleur de la catastrophe, Benoit Lauthier se rue alors vers l’arbitre, le suppliant pour que ce but soit attribué par défaut à son capitaine Yann Desnault… Ou alors à David Assouline (pour fêter son futur mariage…)… Ou encore à Frédéric Quintard (pour fêter son départ du club voilà maintenant trois ans…) !!! Mais rien n’y fait : pour la première fois depuis des années et à l’insu de son plein gré, Benoit Lauthier se voit créditer de TROIS buts dans une même rencontre !!! Comme le veut la tradition, il devra donc payer les bières lors du prochain entrainement !!! Un événement à ne pas rater car ça n’est pas prêt de se reproduire…

La seconde période ne restera pas dans l’histoire du sport, avec des aixois qui la jouent un peu « facile », se contentant de tourner autour de la cage adverse et de faire briller le gardien cavaillonnais. En face, les Geckos ne lâchent pas l’affaire malgré l’ampleur du score. Ils sont même récompensés de leurs efforts sur un but gag, inscrit du patin suite à un mauvais renvoi d’un défenseur aixois (qu’on ne nommera pas par respect pour sa famille…) (29’51 : 10-1). Agacés par ce but qui les prive du blanchissage, les Salyens mettent finalement un point d’honneur à gagner cette seconde période : Romain Grimaud, bien servi par Jérémie Crouzet, inscrit son troisième but de la rencontre (31’08 : 11-1) puis Olivier Willerval clôt la marque sur un shoot au buzzer (40’00 : 12-1, score final).

A Nice, Gymnase Magnan, Aix en Provence bat Cavaillon 12-1 (10-0 ; 2-1)

 

Arbitre : A. Elsensohn

Buts pour Aix : 0’13 Crouzet (Grimaud), 0’27 Grimaud, 1’18 Wuillemme, 3’09 Wuillemme, 13’05 Willerval, 16’17 Lauthier (Wuillemme), 18’33 Grimaud, 18’41 Crouzet, 19’13 Lauthier, 19’29 Lauthier, 31’08 Grimaud (Crouzet), 40’00 Willerval

Buts pour Cavaillon : 29’51 Ferragut

Pénalités : 2’ contre Aix en Provence, 2’ contre Cavaillon

Gardien en jeu : C. Eyraud pour Aix en Provence, M. Pereira pour Cavaillon

 

logo vence viperes 150pxAix en Provence vs Vence

Opposés aux Vipères de Vence, les Salyens prennent d’emblée le contrôle de la partie, avec un début de match « copie conforme » de la rencontre du matin : en moins de 5 minutes, les aixois ont déjà inscrits 3 buts (0’23, 2’45 et 4’50 : 3-0), avec une réalisation par ligne (Jérémie Crouzet, Benoit Lauthier et Guillaume Landré). Au fil de cette première période, l‘équipe aixoise prend rapidement le large et les palets s’accumulent dans les filets vençois (10-0, score à la mi-temps).

La seconde période est du même acabit : les trois lignes aixoises continuent leur travail de sape, inscrivant 7 buts supplémentaires. Ce festival offensif sera simplement terni par le but vençois marqué à la 30ème minute et qui prive une nouvelle fois les aixois d’un blanchissage (17-1, score final).

A Nice, Gymnase Magnan, Aix en Provence bat Vence 17-1 (10-0 ; 7-1)

 

Arbitres : A. Elsensohn

 

Buts pour Aix : 0’23 Crouzet (Willerval), 2’45 Landré, 4’50 Lauthier (Wuillemme), 7’26 Crouzet (Grimaud), 7’47 Desnault, 8’04 Cuinet (Lauthier), 9’43 Maradan (Crouzet), 17’59 Crouzet (Grimaud), 18’51 Wuillemme, 19’31 Landré, 20’08 Crouzet, 21’24 Grimaud (Willerval), 27’12 Desnault (Wuillemme), 30’00 Grimaud (Crouzet), 34’28 Crouzet (Grimaud), 35’48 Lauthier (Wuillemme), 39’54 Cuinet (Lauthier)

Buts pour Vence : 30’42 Le Cloarec (Degardin)

Pénalités : 0’ contre Aix en Provence, 4’ contre Vence

Gardien en jeu : C. Eyraud pour Aix en Provence, C. Cavaliere pour Vence

 

En résumé, les Salyens auront connu un retour à la compétition assez tranquille. Face à deux adversaires plus faibles techniquement, les trois lignes aixoises ont pu peaufiner leurs systèmes de jeu et se rassurer avant les prochaines échéances.

A la faveur de cette 5ème journée, les aixois grappillent une place au classement et sont désormais second derrière le leader niçois (avec 3 points de moins mais deux matchs de retard). La prochaine journée prévue le 2 février à Aix s’annonce d’ores et déjà décisive pour la suite de la saison, avec en particulier une rencontre « sous haute tension » face à l’équipe de Gap, troisième au classement… Venez nombreux nous soutenir !!!!

Vous pouvez consulter le classement et les résultats complets, qui sont à jour.

powered by social2s