Avant toute chose, merci de prendre les informations qui vont suivre, au second degré. Les résultats sont justes, les faits généralement tournés à notre avantage simplement parceque c'est nous qui rédigeons, et bien sur nous chambrons les autres équipes! Si vous vous posez la question "ai-je de l'humour ou suis-je capable de second degré, n'hésitez pas, interrogez votre facteur ou boulanger (évitez la famille, c'est un coup à se facher). Dès lors que la réponse comme par "euuhhh" ou bien "Alors, te formalises pas mais..." ou encore "ça dépend...", fuyez ce site.

En demi-finale de zone (Sud-Est), nos benjamins jouaient ce weekend pour une des trois places qualificatives. Face à nos jeunes Salyens se présentaient les meilleures équipes de la phase régulière de Languedoc Roussillon et deux de nos confrères de PACA. La tache s'annoncait difficile, à notre portée et l'équipe ne comptait que deux absents.

21014-2015--benjis

Seconds de la phase régulière de PACA, les benjamins se sont qualifiés pour participer aux finales de zone, qui se déroulaient à Montpellier. L'équipe est jeune mais soudée. Pour trois d'entre eux, c'est la première année: Colin le goalie, Julien l'arrière et Angelo le niçois. Rayan, second goalie (Martigues), Alex, Nicolas, Paul et Marc-Antoine sont plus aguérris. Enfin, deux poussins viennent completer l'effectif, Noé et Evan. Les filles n'ont pas souhaité faire le déplacement, encore un peu timides. Max qui n'est pas trop compétition a preferé soutenir les copains à distance. Enfin Axel et Jules n'étaient pas dispo.

Le groupe est conscient que le premier match contre Montpellier, l'équipe locale, sera des plus difficiles. Les joueurs sont motivés, la rencontre se déroule bien avec du jeu agréble des deux cotés. En gagnant sur le fil contre Montpellier 6-5 (à 30 secondes de la fin du match) et en gagnant Les fous de Bassan 7-1, pour samedi le contrat était rempli! Le premier écueil est une vieille connaissance des jeunes Aixois, le frère ennemi, les Jokers d'Aubagne. En s'inclinant très lourdement dans un match laché un peu trop vite (15-0) l'équipe se met dans une situation délicate.

201503-benjis--06Le retour aux affaires, dimanche matin n'est pas plus encourageant. A nouveau, contre les équipes plus fortes, nous nous écroulons complètement. Incapables de faire le dos rond et de limiter la casse, le score est sans appel. Les Krokos de Nîmes s'imposent 11-1. Jusque là tout se déroule selon ce que nous avions prévus.

Nous sommes alors ex-aequo avec l'équipe Bucherons/Diables de Briançon. De leur coté, les haut-alpins sont tenus également à la victoire pour décrocher la troisième place. Le goal-average hyper défavorable ne nous laisse qu'une possibilité, la victoire. Même un match nul serait insuffisant.

201503-cadets--04

 

Et cette équipe, nous la connaissons bien. Les trois dernières rencontres ont été en faveur des Aixois, parfois de justesse comme en début de saison quand menés de 5 buts les jeunes Salyens parvenaient à remporter le match, au courage. Parfois plus facilement comme lors de la dernière rencontre, sur le score de 9-0.

201503-cadets--03

L'incertitude est forte, la tension également, c'est le match sous pression. La peur de voir le public s'ennuyer oriente le groupe aixois sur la décision du spectacle. "On leur laisse cinq buts d'avance, que ce soit un peu équitable, et on commence a jouer ensuite!" (En vrai, ce n'était pas prévu). Exceptionnellement bien disciplinés pour une fois, nos petits laissent de suite l'avantage aux brianconnais prenant cette plaisanterie pour argent comptant. Les deux coachs jubilent sur le banc.

Après ce leger avantage concedé aux montagnards, la formidable machine aixoise se met en route et commence sa remontée fantastique. Pris de panique, ces diables rouge et noir en perdent leur hockey. On voit même de jolis gestes de foot (rouler bouler, tenu de tibia, effondrement dans la surface de réparation... (Pour les visiteurs d'une fois, cette zone n'existe pas au roller hockey). Petit à petit, les aixois recollent au score. Angelo et Nicolas décident de jouer avec les nerfs du banc aixois en évitant soigneusement de marquer un but, même cage vide, même sous la menace, même au bout de cinquante occasions!

En toute fin de match, un tir de pénalité (tout à fait justifié est accordé par un arbitre compétent et qui connait parfaitement la "règle de la dernière minute" --> tout ceci est une blague, tout le monde sait que cette regle n'existe pas pour un accroché) aux Aixois. Dans un silence quasi religieux, notre Popaul remet les deux équipes dos à dos: 5-5. Un coup d’œil sur le banc de nos adversaires du moment, et le fou rire nous prend. Entre la pression du penalty et la tronche des deux coachs (c'était rigolo, car totalement injuste), difficile de ne pas résister. P. Bref, il reste une poignée de secondes. Il nous faudrait un exploit et les supporters tentent des déstabilisations sur les jeunes joueurs. "Vous avez le temps d'en coller trois ou quatre, il reste encore 20 secondes". (Humour, on avait pas le temps)

{mpg}321{/mpg}

(En qualité super crado, le péno de paulo)

Mais nos espoirs s'envolent à quelques secondes du terme. Le petit Diable Rouge (le fort qu'on a pas vu de la saison, une balle atomique ce petit 17) nous assène une dernière banderille qui fait mouche. Défaite 5 à 6. Les Aixois s’effondrent dans un flot de larmes, les Briançonnais peuvent éclater de joie, quel match! 

Evidemment, c'est une énorme déception pour tout le camp aixois. Le championnat s'achève tellement prêt du but que nous nous étions fixé. Les garçons repartent le cœur gros, un beau parcours qui prend fin, une belle mentalité, tellement de progrès, tellement de solidarité, mais une équipe qui fait aussi l'apprentissage de la vie.

Au bilan, il convient malgré tout de retenir qu'aujourd'hui les aixois ont rivalisé avec des clubs qui jouent au plus haut niveau national (Elite, N1, clubs européens de hockey sur glace). La déception est à la mesure de l'espoir. Pour la deuxième année, on s’arrête pour un point, pour un but... Le niveau des enfants augmentent, ils sont de plus en plus nombreux, le travail de construction est en route. L'objectif est fixé pour dans quelques années, pas pour aujourd'hui ni pour demain.

201503-cadets--05Bonne chance aux équipes PACA d'Aubagne et Briançon qui continuent l'aventure en finale de zone contre les équipes de Rhône Alpes (Montchavin, Grenoble et Valence). Les Benjis rejoignent les Cadets et les Minimes hors des playoffs. Les Poussins et les Prénats sont toujours en course dans les playoffs de leurs catégories (samedi et dimanche pour les poussins, dimanche pour la prénationale). Florence a qui l'on doit beaucoup et qui s'occupe des benjamins peut désormais se consacrer à sa saison, avec un match contre Lyon, samedi soir.

Classement 1/2 finale de zone:

1. Nîmes, 2. Aubagne, 3. Briancon, 4. Aix, 5. Montpellier, 6. Bassan

Matchs demi-finale zone 3:


Equipe A Score Equipe B
     
Bassan 1 - 7 Nîmes
Montpellier 5 - 6 Aix en Provence
Briançon 1 - 8 Aubagne
Montpellier 6 - 1 Bassan
Aix en Provence 0 - 15 Aubagne
Nîmes 9 - 1 Briançon
Aix en Provence 7 - 1 Bassan
Montpellier 2 - 3 Briançon

Montpellier 1 - 11 Aubagne
Aix en Provence 1 - 11 Nîmes
Bassan 3 - 5 Briançon
Aubagne 4 - 6 Nîmes
Briançon 6 - 5 Aix en Provence
Aubagne 22 - 0 Bassan
Montpellier 2 - 1 Nîmes

 

 

 Tableau et résultats honteusement pompés chez Phiphi sans rien vérifier ;)
Merci à G.Gallo, qui a malgré les consignes réussi à s'emparer d'un appareil, pour les 713 photos dont deux nettes