Imprimer
Catégorie : Régionale
Affichages : 5004

regionale-au-carnaval-de-niceL’équipe régionale se rendait à Nice ce week-end pour affronter les équipes d’Aubagne et RPM avec pour objectif d’arrêter l’hémorragie : des victoires, que des victoires et encore des victoires, bref on en a marre!

Heureusement, avec un départ matinal un lendemain de fête, une salle un peu loin et une équipe pas complète donnait de bons espoirs pour cette journée.

La salle de Nice

On arrive sur Nice et son carnaval pour accueillir nos clowns et équilibristes, décidés à assurer le spectacle. La salle de Nice a été placé en plein centre ville, non loin de la balade des anglais par un génie de l’urbanisme.

Un parking? Pour quoi faire? C’est un concept périmé. Le public et les joueurs ne sont pas importants. Ah! Et le génie de l’urbanisme a comme passion de bien pourrir la vie des naïfs qui ont proposé leur voiture pour co-voiturer.

Donc le prochain parking, tu le fais en haut d’une belle pente, et avec pas plus de 10 places, comme ça t’es sur qu’il est plein. Bref, un bon quart d’heure d’échauffement gratuit pour les conducteurs qui on du se garer à perpette.

Aix vs Aubagne

Donc premier match contre la demi-équipe d’aubagne, venu à 4 et qui se renforce avec 3 « Lionels » : des joueurs d’autres équipes qui sont la pour faire un maximum de matchs peu importe l’équipe.

Ca joue bien des 2 cotés, Aix joue bien placé, structure son jeu, Aubagne déploie beaucoup d’énergie et met la pression: le match est serré et les équipes rentrent au vestiaire sur le score de 1 à 1 (but de mika assisté du 70, que personne ne connait... Du côté aubagnais, c'est Marine qui crucifie le portier aixois, profitant d'une merdouille sur un engagement dans notre zone défensive).

La deuxième mi-temps sera en notre faveur. Aubagne fatigue et relâche la pression, ce qui nous laisse des espaces. Aix pose complètement son jeu et marque plusieurs jolizbuts :

Victoire d’Aix 5 à 1. Un beau match. On notera que Guillaume le gardien est en grande forme et nous a sorti de très beaux arrêts.

201402-P1040311La salle (bis)

Alors la salle pas facile d’accès, elle se mérite. Difficile d’y arriver, mais alors une fois dedans, c’est la grande classe. Un sol super, des rambardes, des estrades. Et les vestiaires, c’est du jamais vu : des douches propres sur lesquelles tu peux régler l’eau chaude ou l’eau froide. On a presque envie de pleurer de joie ou de prendre des photos des robinets de douches.
L'occasion est trop belle de remercier Eric Bernard (ou Bernard Eric, personne ne sait vraiment quel est son prénom, quel est son nom) pour la qualité de ses photos pendant le jeu (voir ci-contre...).

Interlude

Vers 14h, Aubagne nous demande de les renforcer. La quasi-totalité de notre équipe (8 joueurs) participe à ce match : soit on arbitre, soit on est à la table de marque, soit on joue.

Aubgane se fait défoncer par Burgnoles, mais y a une ambiance sympa, c’est fun, c’est le loisir, eh ouais mon gars.

Aix vs RPM

Par contre, ce qu’on n’a pas vu venir, c’est que notre équipe est composée des vétérans du club, la moyenne d’âge doit tourner autour de 35/40 ans. Et RPM aligne une équipe avec plein de p’tit gars de 17 ans. Et le gars de 17 ans, ca patine, mais alors ca patine. Et ca se fatigue pas.

Le match est la aussi serré, mais on se rend vite compte que physiquement, ils sont au dessus de nous. On compense bien sûr par le placement et l’expérience, on se donne des chances de marquer. Mais on a du mal. Heureusement, Guillaume est chaud et garde bien sa cage. Mais il fini quand même par craquer et prend un but.

A la mi-temps : 1 à 0 pour RPM. On commence bien la 2eme mi-temps, on a de belles occasions.

Mais le goal de RPM que l’on m’avait décrit comme une passoire se montre remarquable. Il enchaine les arrêts et laisse peu de rebonds. Ila du bol quoi!

Un temps mort est demandé, Greg nous dit : eh, les tocars, le match est perdu. On tente le tout pour le tout, faut qu’on attaque à 3, à 4 à 5 quitte à se découvrir en défense! On se lâche donc à corps perdu en attaque, mais ca ne passe pas. Malgré un surnombre passé inaperçu pendant 30 bonnes secondes, on fini par se prendre des contres. Et on prend 2 buts coup sur coup dans les deux dernières minutes de jeu. Parce que le jeune roller hockeyeur de RPM, quand il est lancé, tu le rattrape pas.

On termine sur une défaite 3 à 0, pas mécontent de ce match qui aurait pu aussi bien tourner en notre faveur.

L’équipe régionale rentre satisfaite, avec le sentiment du devoir accompli : on a enfin une défaite, ca fait du bien (Voir La régionale jette le discrédit sur toute une ville). On fête ça avec une p’tite binouze, les tocards sont de retour !

 201402-regionale-a-nice

powered by social2s