Un w-e au milieu des vacances scolaires pour notre équipe Espoirs (les u20).... Au programme de ce weekend, l'équipe de Montchavin et les Jokers d'Aubagne. Et un peu de Stromae qui tourne en boucle dans nos têtes.

Nous jouons déjà le match retour contre Monchachavin. Les jeunes ont attaqué la journée reposé du changement d'heure et avec une grande motivation. Nous avons licencié Mélanie, la gardienne de Nîmes à Aix, pour pouvoir continuer le championnat dans de bonnes conditions. Il ne faudra attendre que la 4e minute de jeu avant que Montchavin trouve le fond du filet. Dans la foulée, ils enchainent par un second but. Ok, compris, la riposte se met en place et l'écart est réduit par Paul assisté de Evan 2-1. 
Sur le terrain, on se rend coup sur coup, but sur but 3-2 (but de Quentin). Montchavin va profiter de deux supériorités d'affilées pour solidifier son avantage: 5-2. Mais les Aixois ne compte pas en rester là 5-3 (but de Paul) à la mi-temps.
 
Retour donc en  seconde période. Le jeu est engagé et nos adversaires rapides déjouent notre gardienne par 3 fois : 8-3
Les Aigles de Montchavin prennent une pénalité qui pourrait bien nous permmetre de revenir dans le game, mais au lieu de profiter de cet avantage, faute de jeunesse, on joue la dureté et le bénéfice de la situation est vide perdu. On joue à 3 contre 3. Et c'est Nico qui s'offre le luxe d'un un beau but au second poteau, assisté de Tristan. Faut reconnaitre qu'avec ses cheveux courts, il a moins de prise au vent, et file comme un avion de chasse un bolide un jaguar un petit lapin mignon.
Dernière minute de jeu à 4 contre 2 mais le score en restera inchangé : 8-4 .
 
C'est la pause , une heure et on joue contre Aubagne.
 
Il faut bien reprendre des forces après un match aussi physique.
Alors on mange, la la lalalala lala lalalala...
Et puis on se dit qu'on est chaud, alors on part s'équiper, sans exercice ni préparation. (NDLR: Un peu comme font les poussins...)
 

Aix - Aubagne

 
L'échauffement sur le terrain est difficile et à l'entame du match, on est au ralenti. A la 6ème minute de jeu Aubagne ouvre la marque 1-0. 
10 minutes plus tard, l'arbitre décide de siffler un tir de pénalité sur un plongeon de l'adversaire pris en sandwich, Mélanie n'y peut rien : 2-0,  les Aixois prennent un coup au moral. Beaucoup d'actions sur la cage adverse mais à coté, au-dessus ou sur le gardien. Nos adversaires nous chargent et on n'arrive pas à mettre en place de sorties de zone. 
Mi-temps : 3-0
On attaque la seconde période toujours aussi fatigués, on baille sur le banc "mais c'est pas parce que je m'ennuie !" et oui, on a une bonne excuse, on est en pleine digestion ...
Alors on baille, la la lalalala lala lalalala...
Et nos adversaires ne changent rien, profitent de nos pertes de palets et attaquent toujours et 4 et 5 et 6 - 0. 
Comme on n'y arrive pas collectivement, 
Alors on drible, lala lala lala la lalala et 1 et 2 et 3 dribles et on perd le palet alors que l'adversaire se contente d'un drible, celui de notre gardienne et ça continue encore et encore 7 et 8 -0. C'est dur pour tout le monde, même le coach, on espérait tant accrocher ce match.
A 30 minutes de jeu, un sursaut aixois, enfin, la délivrance, un but de Paul assisté de Evan (encore eux).
L'honneur est sauf mais Aubagne riposte 9-1. 
Bon alors on y va, on essaye de revenir au score ou pas ?
Allez Go et 2 (33') et 3 (34') et 4 (35') et 5 (36') mais le temps arrive à sa fin et on ne pourra pas faire mieux que 9-5  (buteurs Paul assisté de Evan, Nico (encore lui !) assisté de Arthur, Paul).
 
Maintenant qu'on sait qu'on peut revenir au score, il va falloir travailler pour marquer plus tôt mais un jour, on fera tout bien et on sera au top ! 
Là il est tard, on fait quoi?  Bah alors on rentre, la la lalalala lala lalalala...