Imprimer
Catégorie : Nationale 3
Affichages : 574

Quelle reprise! Pour cette première journée de championnat N3 2019-2020, les hockeyeurs d'Aix et de Villard-Bonnot nous ont offert un très beau match. En s'imposant 5-4 à six secondes du terme des prolongations, nos Salyens empochent leurs premiers points.

Nouvelle saison, nouveaux objectifs, nouveau groupe etc... Tom DUCOS (joueur-entraîneur) a fait le pari d'intégrer largement les jeunes du club. Il y a donc quatre cadets dans le groupe de N3 cette année. Une saison riche pour ces jeunes qui vont devoir apprendre à jouer des équipes adultes, avec de nouveaux codes, de nouveaux rapports physiques, des nouveaux sites...

Premier bon point, nous avons eu le droit à un match intense. Le mélange des jeunes et des anciens a été convaincant. Le public quelque peu refroidit par la pluie a pu profiter d'un bon match.

Après une première période où les deux équipes se sont neutralisées, c'est le jeune gardien aixois, David CHAUVINEAU, qui sera la première victime. Après une dizaine de minutes de jeu et sous les coups de boutoir répétés de Villard, le palet termine finalement sa course folle (plastron, casque, gauche-droite-coup de genou) au fond du filet aixois (0-1).

Ce sont donc les Dauphins de Villard-Bonnot qui ouvrent les premiers la marque cette saison (un trophée c'est toujours bon à prendre). Le match reste équilibré durant la première période, et les deux gardiens continuent leur bon boulot. quelques secondes avant la pause, les Dauphins se font rattraper par la patrouille et offrent une supériorité aux Aixois. 

equipe roller hockey N3 Aix vs villard bonnot

Dès le retour de la pause agrumes, le match bascule. A la faveur de la supériorité numérique débutée en fin de première période, les Aixois vont reprendre la main sur le score. Tout d'abord, Hugo NAVENNEC, en bon capitaine du groupe aixois, ramène son équipe à égalité, bien assisté de Guillaume LANDRE (ou Landré, personne ne sait trop comment faut dire! En tout cas, c'est pas landrè et comme tout le monde l'appelle Françis... sauf un mec, qui hurlait vas y parrain, bref personne n'y comprenait plus rien). Profitant de la confusion chez les supporters le jeune Quentin Junior MERMERIAN nous gratifiait d'un but solidement amené par Tom DUCOS. (donc 2-1, essayez de suivre un peu). Jamais deux sans trois, les Salyens doublent leur avance sur une action rondement menée par la paire DUCOS / CROUZET.

Génial, ça nous promet une bonne fin de game tout ça. Effectivement, le jeu s'intensifie et les Dauphins reviennent petit à petit au tableau d'affichage. Si bien qu'à cinq minutes du terme, ce sont les Dauphins qui ont repris le dessus (3-4). Ici on dit, comme un dauphin dans une fontaine (cherchez pas!). Voyant ça, les jeunes prennent les choses en main et font le job. Paul COUSINIE assisté d'Arthur REBREYEN égalisent à cinq minutes de la sonnette finale (comme disent les experts débutants, si vous saviez ce que j'ai pu entendre...). Malgré (ou grâce d'ailleurs) une bonne fin de match des deux adversaires du soir, les équipes partent en prolongation (mort subite de 5' et tirs au but éventuels).

Alors que le public se dirige à nouveau vers la buvette pour un dernier petit sandwich avant les tirs aux buts, l'issue à laquelle plus personne ne croyait nous est finalement offerte à cinq/six secondes de la fin des prolongations par Q.J. MERMERIAN. L'assistance sur ce but vous est offerte par Christophe DEVAUCHELLE qui nous arrive directement de L'île du Grand Nord ou un truc comme ça, c'est pas très clair :)

Tout ça pour dire, merci les petits, nous avons vécu une bien belle rencontre. 21h15, fin de game, Aix 4-3 Villard Bonnot, la soirée peut commencer!

 

La Feuille de Match (j'ai envie de la qualifier d'un peu simplifiée :) )

Aix - Villard Bonnot

0-1 / 4-4 / 5-4 

Sur les dix points du match: 4 aux cadets, 6 aux yeuvs

Les phrase clés du match:

"Sans dec', ça aminci vachement les rayures, non?" "pfff, je sais pas trop"

"y fait froid quand on a la tête pied nu"

"ça doit être au bord de la mer Villard Bonnot" "Tu crois?" "bah oui, si y'a des dauphins" "Ah ouai... ou alors y'a un marineland là bas"