Si prêt du but!

rascasses-echauffementAprès six journées de championnat, les féminines peuvent partir en congés plein d'espoirs. le coeur lourd, mais la tête aux futures victoires qui leurs tendent les crosses. Dans la double confrontation qui les opposaient à Lyon ce weekend (match aller le samedi, match retour le dimanche), les Rascasses ont _enfin_ joué un adversaire à leur niveau. Retour sur les deux derniers matchs de la phase régulière du championnat féminin, pour l'occasion, à Aix-en-Provence.

Samedi: du jeu mais aucune réussite

201412-lyon

Dans un match malgré tout équilibré, les filles ont fait tout leur possible pour arracher cette première victoire. Annick absente, c'est Lucille qui prend la responsabilité des cages. Pour une première experience, l'addition va etre corsée. Si les Rascasses jouent correctement, défendent bien, elles vont manquer de lancers. Et quand on lance, l'angle est fermé et là, Marion CHARVET, la golie lyonnaise ne fera aucune erreur. A la mi-temps, Lyon mène 5 buts à rien... et dès la reprise, les road runners nous en remettent deux dans la sacoche, histoire de calmer d'éventuelles velléités provencales. Pourtant les filles jouent, mais ne lancent pas assez, dans de mauvaises posiotions. Dans les cages, Lucille n'y arrive pas, et les buts rentrent trop facilement. 

201412-caro2L'honneur sera sauvé par Caroline FOLLET, la capitaine des Rascasses. C'est un peu tard, mais ça fait tellement du bien! La joie éclate dans le gymnase Coulange. 7-1, ça y'est c'est parti, on fonce! Dans la foulée, les filles sauvent leur première pénalité (Sarah pour ACCrocher). Profitant de leur élan, plusieurs (trop longues) minutes plus tard, les Rascasses ne mettent pas plus de quelques secondes, sur un avantage numérique menée de main de maitre, pour obtenir un second but (devant la cage, Marine dévie un lancer de Sarah, parfait!). A dix minutes du terme, on se prend à imaginer une remontée de nos terreurs des mers.

Mais les organismes sont épuisés. Céline part deux minutes en prison, et les Lyonnaises scorent à quatre secondes de la fin de leur powerplay. Il reste six minutes, on a du coeur mais plus de guibolles... A quatre secondes de la délivrance les lyonnaises enfoncent le bouchon une dernière fois. Score final 9-2. Un beau match mais nous auront manqué d'efficacité devant la cage et laissé passer trop de shoot.

Dimanche: Le rascassent se réveillent

201412-filles05La nuit porte conseil. Coach Pagnon sait trouver les bons mots. Les filles gardent, et c'est bien là une de leurs qualités, un moral et une envie à toute épreuve. La revanche va être terrriiiible! Du coté de l'infirmerie, c'est Florence qui rejoint Hélène avec un joli poignet en écharpe.

Le score de la veille a été dur à encaisser. L'objectif d'assurer moins de dix buts, et pourquoi pas, créer la surprise a été respecté. Bon 9-2, c'est vraiment dommage vu le nombre d'occasions. Bref, on repart sur une nouvelle game.

Et les filles vont nous gratifier d'un excellent match. Le départ est à l'avantage du groupe rhodanien. 1-0 après trois minutes... piquée au vif, Claudia remet les scores à égalité puis donne l'avantage aux Rascasses (2-1, après 8 minutes de jeu). Le match va s'emballer et les deux équipes vont nous proposer un spectacle de qualité, se rendant coup pour coup, dans des phases de jeu bien menées. Lucille, toujours aux cages, sauve la baraque. Dans un match parfait, elle assure, rassure sa défense et censure les attaques adverses. A l'opposé de la veille, Lulu est parfaite.

A la mi-temps, les rascasses pointent toujours avec un but d'avance. Le match est génial et tout est réuni pour l'exploit tant attendu.

201412-claudiaLa seconde periode repart sur les mêmes engagements de chaque coté. Premier toutnant du match, à neuf minutes des vacances, "Claudia les mains chaudes", conclue sa saison par un coup du chapeau sur un avantage numérique concedé par les Road Runners. C'est l'explosion dans le gymnase aixois, 39"30 Rascasses 3 - 1 Lyon! On y est, la premiere victoire est enfin là, on le sait, on le sent!! Les lyonnaises se révoltent, et des deux cotés, les filles donnent tout ce qu'elles ont. Reste cinq minutes, toujours 3-1 pour nos filles, il faut tenir. Les secondes s'égrainent beaucoup trop lentement. Ce sont finalement les Lyonnaises qui sortiront vainqueur de cette guerre des nerfs en inscrivant deux buts en 30 secondes. La cabane est tombée sur le clebs. Les filles auront beau se démener le score est toujours inchangé au moment du buzzer final! Lyon 4 - 3 Rascasses. Quel dommage, si prêt du but! 

La déception est à la mesure de l'espoir! La porte est ouverte pour les matchs à venir, nous attaquerons bientôt la deuxième phase du championnat, en poule basse, mais qui imaginait autre chose? A la lecture des poules, en debut de saison, nous savions qu'il était impossible pour une équipe nouvelle de se qualifier face à Ris et Seynod. A présent, la certitude des jours meilleurs est avec nous, vivement les retrouvailles avec Lyon en Coupe de France (24 janvier 2015), vivement la reprise du championnat pour aller plus loin.

 

Commentaires  

 
#1 Ethnikka 08-11-2015 10:35
bravo pour ce post vraiment bien écris
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Template Joom pour Aix In Roller || Modèle NewsZine par MC2 · 2013-2017