Fin de saison pour la N3 d'Aix

L'équipe "une" d'Aix In Roller qui, rappelons le, évolue en nationale 3 se déplaçait ce weekend à Antony (Région parisienne - 92) pour le compte des 1/4 de finale du championnat de France de roller hockey. Pour leur première participation depuis de nombreuses années aux phases finales (play-off), le bilan, bien que sévère, est conforme aux prévisions du club.

 201704-quart-finale-antony-n3

C'est donc le club d'Antony qui organisait la deuxième série de quarts de finale du championnat de France de Nationale 3. Avec Evertz, Caen, Antony et Aix bien sur, le plateau se déroulait sur deux jours. La saison a été rude. Qualifiés à la dernière place de la saison régulière, nous savions que les phases finales seraient extrêmement compliquées. Et le bilan est triste, frustrant mais parfaitement en mesure avec ce groupe. Malgré un travail de qualité, régulier et sur toute la saison, les résultats ne sont pas convaincants. En tout cas, ils ne sont vraiment pas à la hauteur ni des ambitions du club, ni du travail fourni. 

L'équipe s'est inclinée​ à trois reprises. Trois défaites lourdes: 9 à 2 contre caen, 5 à 1 contre Antony et 12 à 4 contre Evretz. Terminant ainsi à la quatrième et dernière place du classement, synonyme pour le groupe de disqualification. Nous pourrions imaginer la déception des joueurs et du staff à la vue des résultats mais bien au contraire, nous confie l'entraîneur-joueur, Thomas DUCOS. 

Tom revient sur ce déplacement et plus globalement, sur l'ensemble de la saison.

L'accession aux Play-off était l'objectif fixé par le clubs en début de saison; et nous l'avons atteint! La team, composée d'une dizaine de gars a pas mal bougé durant toute l'année... Formée majoritairement​ par des joueurs peu expérimentés ou tout simplement âgés, nous savions que la saison serait un gros challenge... La saison dernière, nous n'avions pas pu atteindre la qualification pour les phases finales. Notre niveau de jeu n'a cessé d'évoluer, de progresser. Il est aujourd'hui, en comparaison avec les équipes rencontrés ce weekend, très correct pour l'effectif donc nous disposons. Les gars ont vraiment tout donné; je pense que nous aurions pu faire jeu égal avec celui de nos adversaires si seulement nous n'étions​ pas parti en sous effectif: 7 joueurs et 2 gardiens (nous obligeant à équiper un gardien en joueur pour éviter le forfait...). Nous avons fait preuve d'une détermination et d'un courage incroyable sur l'ensemble des trois matchs mais face à des équipes présentant un effectif double (14 + 2) l'opposition était dès le début inégale. Je suis donc vraiment satisfait des joueurs présents ce weekend. Je tiens ici à les remercier pour leur investissement durant toute la saison. Ils permettent au club de continuer son développement dans l'attente de l'arrivée des jeunes.

C'est rappelons le, notre projet sportif, nous le menons depuis déjà 3 ans et il semble se concrétiser. Ce long déplacement était pour nous, pour le club une expérience à vivre afin de mieux préparer la saison prochaine que nous souhaitons déterminante avec l'arrivée de jeunes joueurs et de nouvelles recrues. Nous devrons tirer les leçons de nos erreurs afin d'atteindre notre objectif : la nationale 2.

L'équipe fanion qui termine sa saison en avril, c'est toujours une déception. Le président Greg GALLO tenait à rappeler:

Les garçons ont fait fort ce weekend. Fallait être sacrément courageux pour se farcir le déplacement à Antony. La saison a été difficile, chaque weedend, chaque match, chaque déplacement... aucun répit. La qualif s'est faite sur le fil. Mais le plus dur était à venir. Il fallait maintenant assumer. Monter en sous effectif en pleines vacances scolaires après les désistements à répétition. Tous étaient conscient qu'ils ne partaient pas pour une partie de plaisir. Trois défaites, c'est humiliant, démotivant, frustrant, tout ce qu'on veut... Ils le savaient mais ils sont montés quand même. Pour leur groupe, pour le club, pour le fun, pour les autres clubs. 201704 - n3 PO antony

Franchement bravo les mecs!

Bravo Ugo, Lionel, Doudou, Oliv, Micka, Tom, Buck, et Cédou. Nous vous en sommes tous reconnaissants.



Il convient d'ores et déjà de se tourner vers la saison prochaine. Le club, dans son projet 2020, continue de consolider les bases actuelles pour préparer l'intégration des jeunes. Les jeunes, qui s'ils jouent encore aux pokemon à l'heure actuelle, intégreront les groupes compétitions, a minima en Nationale 2 d'ici trois-quatre ans maximum. C'est donc un double objectif que vise AixInRoller. Solidifier la formation de tous les jeunes, sur le long terme, à travers une formation d’excellence, #MIA - Made In Aix, et mettre en place, à court terme, un groupe compétitif qui sera le creuset de la formation à la compétition de haut niveau, aujourd'hui en N3, demain en Nationale 2 voir en Nationale1 en intégrant ces futurs jeunes. Le club s'est positionné sur la formation. C'est un projet long, lourd qui nécessite des ressources humaines, financières, structurelles que nous allons faire évoluer dès la saison prochaine. Nous devons accueillir de nouveaux encadrants sportifs, de nouveaux joueurs et continuer notre parcours. Tom DUCOS est un support fort de ce projet. Nous sommes persuadés que nous avons fait le bon choix et que nous pourrons mener à bien nos objectifs. Il devra prendre de la hauteur dès la saison prochaine et être secondé dans l'organisation des trainings et des compétitions. 

 

1/4 de finale ChF - Série2 : 1 Antony 9pts - 2 Evretz 4pts - 3 Caen 4pts - 4 Aix 0pt. Antony est qualifié pour les demi-finales N3.
A noter la qualification en 1/2 de nos deux colocataires de championnat cette saison, Montchavin et Grands Lemps. Valence, qui avait fini troisième devant Aix, ne se qualifie pas pour les demi.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Template Joom pour Aix In Roller || Modèle NewsZine par MC2 · 2013-2017